Biografie

Derrière ce logo emblématique, 8 musiciens aux personnalités bien trempées développent une fusion originale entre mélodies des balkans, métal, mathrock, électro et free jazz. Avec leur look inimitable de métalleux sans guitares, de punks intellos, de black block romantique, ils sont aussi pourvus d’un sens de la dérision typique de leur Belgique natale, prête à décoiffer le plus gominé des rockeurs. En effet, ce répertoire unique est relevé par une mise en scène décapante, puisant dans le freak show et les cabinets de curiosités pour proposer un spectacle explosif, dansant et festif à souhait.  

Depuis plus de 10 ans, Kermesz  enflamme les festivals d’art de rue ou les scènes d’Europe ;  outre son bar à roulette, cette néo-fanfare post-punk trimballe leurs poussettes et le Kramozaure, un dino à roulettes apprivoisé qui amplifie décibels et réchauffe l’ambiance encore plus rapidement que le climat.

Forts de leur expérience de terrain, ces musiciens rétrofuturistes présentent également sur scène un show survitaminé et suant joué par de véritables humains.

Dans sa version roots-postnucléaire sans électricité, on lira leur passion pour la musique acoustique et l’esprit de la fête des Balkans à l’aube de l’apocalypse.

Dans la rue ou sur scène, Kermesz à l’Est est un concentré d’énergie, une véritable fête foraine détonnante, à l’humour décalé et d’un dynamisme contagieux. Mais attention, car sous les vestes en cuirs, les barbes et les coupes mulets se cachent aussi de tendres agneaux qui vous parlent d'amour à grand renfort de doubles-croches, faisant danser mère-grand sur du trash-métal et vibrer le plus gothique des ados au son de la musette.

 

DISTRIBUTION :

 

  • la femme a barbe : LUC LAMBERT / Trompette, chant
  • le taxidermophile : MARTIN CHEMIN / Grosse caisse, chant
  • le chargé de poussette :  MARTIN « Papichulo » MORONI / Caisse claire
  • le gueulophonier : MAXIME TIRTIAUX / Banjoline, Tambura, Gueulotron
  • le brasseur-cueilleur : PASQUOT KRAVAGNA / Sousaphone
  • le tanneur de vieilles peaux : MARTIN « Biche » CHENEL / Saxophones
  • l’escargot géant : CHRISTOPHE « Tosh » COLLIGNON / Trombone
  • le cliqueur d’enroule : EMMANUEL HAESSIG / Saxophone, clarinette, EWI